Grasset
2002

Imaginez un grand hôtel, un week-end hors saison, au bord de l’Atlantique. Et, dans cet hôtel, le séminaire d’une multinationale qui rassemble ses cadres dirigeants venus des quatre coins du monde. Ils sont tous là, avec leurs ambitions, leurs doutes, leurs stress – et leurs épouses. D’où la question : comment s’occupent les « femmes de… » pendant que les maris drogués à la compétition gèrent leurs carrières ?

On suit ainsi trois couples, des banquets où ils font bonne figure à l’intimité de leur chambre à coucher. Entre espoirs et malentendus, dépits et revanches, Cécile David-Weill explore les non-dits de la conjugalité. C’est drôle et cruel. Implacable par touches de vérité. Dans ce roman, les femmes mènent le bal.  Il s’adresse donc, aussi, aux hommes.

FEMME-DE-CDW

Revue de presse